Top-sites
1234
Nuawa
Administratrice
Shawn
Administrateur
Tobias
Administrateur
En -68 P.A, les anciens Terriens débarquaient sur la nouvelle Terra après des siècles d'errance dans l'espace. De cet événement s'est organisé, avec le temps, un nouvel ordre galactiques. Un exode, des tensions, l'évolution et l'indépendance. Ainsi se sont tissées les relations entre les planètes Terra, Luna, Antiopée et Dust. Comment apposerez vous votre marque dans cet univers prêt à changer du tout au tout ?La galaxie est pleine de mystères. Terra, Luna, Antiopée ou Dust, chaque planète éveille la curiosité des explorateurs prêts à tout pour marquer l'Histoire et percer les secrets de l'univers. Alors que la stabilité présumée entre les factions est mise à l'épreuve par l'arrivée d'un peuple inconnu, quelle aventure tenterez-vous de vivre ? Face à l'immensité de l'univers, les Hommes se prennent à rêver d'exploration. Terrians, Lunariens, Antiopéens et Dustiens, chaque peuples aspirent à en percer les secrets. Dans cette galaxie aux possibilités infinies, chaque individu peut changer le cours de l'histoire et voir sa vie prendre des airs de récits d'aventures. Dans de monde ouvert aux occasions multiples, qui serez-vous ?
Actualités
30/09/2018 - Pré-ouverture du forum ! En savoir plus sur les avantages et les bonus de pré-ouverture, ici.
13/10/2018 - Premiers retours sur la pré-ouverture : ajouts, ajustements et prévisions pour la suite. Par ici.
20/10/2018 - Inscriptions de la mission spatiale lancées ! Par ici.
22/10/2018 - Ajustements sur les compétences. Par ici.
nos partenairesLes rejoindre

    Mémoire d'un ingénieur #1

    Invité
    avatar
    Mémoire d'un ingénieur #1Message par Invité le Sam 10 Nov - 17:03
    À chaque fois que mon regard se déposait sur son visage, mes muscles se crispèrent. Lorsque sa silhouette élancée perçait ma bulle vitale, je bouillonnais de rage. Désirais-je la voir décéder pour autant ? Bien que mon cœur ne le voulait probablement pas, l'âme de mon enveloppe charnelle souhaitait sa mort au plus haut point. Malgré toutes les contradictions la concernant, c'était effectivement pour elle que je m'apprêtais à braver les interdictions imposées par ma société. Habituellement enthousiaste à l'idée de les violer, cette fois-ci, une certaine réticence m'empêchait de travailler au maximum de mes capacités.

    Un fusil d'assaut à munition énergétique. J'espérais sincèrement que cet équipement n'allait pas être retrouvé que ce soit par abandon ou d'un quelconque rapport de force ; je serais évidemment le premier suspecté. À vrai dire, seule une poignée de personnes possédait cette capacité d'armement au sein de Luna. D'un côté, il existait les as du troc qui œuvraient quotidiennement sur le marché noir et, de l'autre, les ingénieurs comme moi qui peuvent construire une arme fonctionnelle à partir de rien. C'est en toute logique qu'on sollicitait les compétences d'un professionnel en la matière : les miennes.

    Aucun autre endroit sur cette planète que l'hangar numéro quinze m'assurait une conception en toute sécurité. Aux alentours de trois heures du matin, je pénétrai dans l'entrepôt de matériels en tout genre. Au lieu d'allumer immédiatement les lumières, je me dirigeai vers l'afficheur holographique et son terminal de commandes. Une simple pression de l'index alluma le projecteur qui, en quelques secondes, matérialisa plusieurs ébauches ingénieuresques. Un simple balayement de ma dextre permit de trier les images projetées. Finalement, un seul dessin numérique en 2D dominait l'écran blanc central. Silencieusement, je sortis un livre en cuir vierge de mon bureau. Je m'armais ensuite d'un stylo bille bleu. Je menaçais de mon regard vide un pan de mur pendant de longues minutes. ♮ Paralysantes... létales... les deux... J'apportais lentement ma paume droite au niveau de ma tempe respective. ♮ Les deux. Repris-je, d'un ton sec.
    β 0.8 : ŋ7. Valkyrie

    « Difficultés rencontrées
    Comme à chaque création, une question subsistait. Choix normalement complexe que je conclus en une fraction de seconde. D'un claquement de doigts, je venais de décider d'une caractéristique principale du fusil : son autonomie. Une munition incapacitante consommait une quantité minime du cœur. À contrario, une munition létale puisait plus que son calibre cousin. Du coup, le nombre de tirs possible sans être ravitaillé changeait drastiquement de l'un à l'autre : une discipline stricte de la détente s'imposait ou on.

    Du moins, cela s'avérait comme juste il y a quoi, une cinquantaine d'années ? Les technologies ont très bien évoluées avec le temps. Cela a également impacté ce genre de domaine. D'ailleurs, la notion de calibre définissait le projectile comme létal ou non. Puisqu'il est difficile de comparer les blasters aux armes à feu d'antan, c'est dorénavant la quantité d'énergie sollicitée par le cœur qui affecte le caractère meurtrier. Une piqûre sympathique équivaudrait à une petite dose tandis qu'une perforation de l'organisme demande bien plus qu'une petite dose. Pourquoi me posais-je un problème aussi enfantin ? Tous les fabricants prenaient en compte le cahier des charges donné. Seulement, moi, je réussissais à me projeter dans l'avenir ainsi qu'à surpasser les demandes d'un acheteur. Par exemple, elle m'avait demandé de quoi trouer efficacement des corps avec simplicité, ergonomie, efficience... Du matos durable, voilà ce que ma cousine exigeait. De par son métier et son attitude, lui confier un équipement illégal représentait un risque bien trop énorme. D'autant plus qu'elle ne pouvait pas le dissimuler avec efficacité ; il lui manquait les petites astuces que seul un ingénieur d'armement possédait. Voilà pourquoi Valkyrie tirera, de façon officielle, des munitions incapacitantes.

    Malheureusement, un problème de taille menaçait la satisfaction de ma cliente : son poids. En temps normal, on approchait les quatre kilogrammes pour la majorité des fusils, une moyenne inter-galactique en somme. Celui du N7. Valkyrie ? Nous sommes plutôt sur les sept et huit kilogrammes. De plus, la fréquence à laquelle Valkyrie tire ses munitions frôle l'ironisme, elle est un tiers moins rapide que ses concurrents sur le marché. En revanche, ma création personnelle se démarque sur d'autres points primordiaux : robustesse à tous les environnements, fiabilité, grande facilité d'entretien... Au passage, l'exotisme de ses deux canons lui permet de propulser deux projectiles énergétiques à chaque action de la gâchette.

    Une dernière subtilité connue par les seuls initiés existe, elle classifiée secret défense.


    « Temps de création des plans
    Deux semaines.
    Deux cent cinquante-deux heures.

    « Temps de conception
    Un mois.
    Trois cents heures.

    « Prototype produit
    Un seul.
    Je détournais mon regard du livre dans le but d'observer l'écran blanc central. ♮ La tempête pacificatrice soufflera sur Luna, pour la sécurité nationale. Concluais-je en le refermant.

    Spoiler: