Top-sites
1234
Nuawa
Administratrice
Shawn
Administrateur
Tobias
Administrateur
En -68 P.A, les anciens Terriens débarquaient sur la nouvelle Terra après des siècles d'errance dans l'espace. De cet événement s'est organisé, avec le temps, un nouvel ordre galactiques. Un exode, des tensions, l'évolution et l'indépendance. Ainsi se sont tissées les relations entre les planètes Terra, Luna, Antiopée et Dust. Comment apposerez vous votre marque dans cet univers prêt à changer du tout au tout ?La galaxie est pleine de mystères. Terra, Luna, Antiopée ou Dust, chaque planète éveille la curiosité des explorateurs prêts à tout pour marquer l'Histoire et percer les secrets de l'univers. Alors que la stabilité présumée entre les factions est mise à l'épreuve par l'arrivée d'un peuple inconnu, quelle aventure tenterez-vous de vivre ? Face à l'immensité de l'univers, les Hommes se prennent à rêver d'exploration. Terrians, Lunariens, Antiopéens et Dustiens, chaque peuples aspirent à en percer les secrets. Dans cette galaxie aux possibilités infinies, chaque individu peut changer le cours de l'histoire et voir sa vie prendre des airs de récits d'aventures. Dans de monde ouvert aux occasions multiples, qui serez-vous ?
Actualités
30/09/2018 - Pré-ouverture du forum ! En savoir plus sur les avantages et les bonus de pré-ouverture, ici.
13/10/2018 - Premiers retours sur la pré-ouverture : ajouts, ajustements et prévisions pour la suite. Par ici.
20/10/2018 - Inscriptions de la mission spatiale lancées ! Par ici.
22/10/2018 - Ajustements sur les compétences. Par ici.
nos partenairesLes rejoindre

    Mechabowl - ft. Yez

    avatar
    Messages :

    62

    Localisation :

    Terra

    Métier :

    Chef de projet pour Andaman Dynamics - Représentant de l'Armée Terrianne à Scynthula Corporation

    Code couleur :

    #D2B48C

    Crédits :

    450

    Réputation :

    18

    Mechabowl - ft. YezMessage par Sam Goodenough le Mer 24 Oct - 22:01
    Mechabowl
    S. Goodenough & Y. Llullaillaco - Oh Boy
        * Va t’amuser et profite des billets qu’elle disait. Tu verras, c’est cool comme sport qu’elle disait. Je m’excuse de ne pas pouvoir venir, tu vas devoir y aller tout seul, qu’elle a dit… * Et ce, alors que Sam attendait comme un gland devant le stadium. C’est avec une certaine indifférence qu’il avait accepté le billet dans la semaine, de la part de sa boss, son seul réconfort serait d’être accompagné, mais aussi de pouvoir supporter son équipe favorite pour ce sport, à savoir les Hellfire d’Eisen. Ici, on parlait Mechabowl, la confrontation sportive la plus appréciée sur Terra, d’autant qu’aujourd’hui, le match opposait les premiers au classement pour la saison, Eisen, aux favoris du championnat, bien que troisièmes, le Réservoir. Toute une symbolique derrière cette rencontre, l’armée et l’ordre contre le non-conformisme et la débrouillardise. Malgré la certitude que le sourd avait sur le potentiel de son équipe, il craignait leur opposant, le mois dernier, Ys et la Province avait dégusté à domicile, les mechas du Réservoir brillaient de part l’ingéniosité de leurs mécaniciens. Qu’allait-il en être aujourd’hui ? Une seule façon de le savoir, entrer dans l’arène…

        - Weeeeeeeeeeeeeeeellllllllllllllllllllllllllllll- COME au putain de championnat de SUPER- MEGA- MECHA- BOWWWWWWWWWWLLLLLLLL !!!!!! ( L’écran géant s’illumina, laissait apparaitre le plus célèbre présentateur sportif de son histoire, à savoir… ) Ici Daddy TORGUE au micro ! Aujourd’hui- QUELLE EXCITATION !!!!! EISEN vs RESERVOIR !!!!! Le sang va couler !!! L’huile va voler !!! Et des têtes vont tomber !!! SALOPERIE CA VA ETRE GENIAL !!!!!
        Cette énergumène avait la tronche de l’emploi, une gueule aussi horrible que Sam, habillé d’une magnifique moustache de beauf, de lunettes de soleil, d’un bandana rouge. C’était probablement tout, puisqu’il était nu au-dessus de la ceinture, fier de faire jouer ses muscles saillants.  La légende disait qu’il serait mono-couille, contrairement aux péteux d’Ys, lui en riait et ne démentait pas. De toute manière, deux comme lui, ça n’excitait pas. Il ne pouvait y avoir qu’un Torgue pour présenter le Mechabowl, et c’était celui-ci…
        Le sourd souffla en se perdant dans la foule, cherchant se place. Il lui fallut deux bonnes minutes pour la rejoindre, alors qu’il se trouvait à seulement vingt petits mètres de celle-ci, le stade était bondé. L’homme se faufila entre les supporters trouvant par miracle trois place de libres autours de la sienne. Par chance, il savait que l’une d’elle le resterait, puisque c’était celle de sa boss, qui ne se présenterait pas.  Il prit place sans un mot et observa la pelouse synthétique en contrebas, où des pompom-girls de chaque équipe offraient leurs performances à la foule en effervescence. Bien entendu, le commentateur y alla de ses petits commentaires :
        - Vous avez-vous les MICHES de la numéro 4 ?! Mon dieu c’est ENORME, je veux son CV, son numéro, sa chambre et sa clef, PUTAIN ?! Voyez comment elles écartent les jambes comme si de rien n’était, ça c’est de la souplesse ! Hey ?! Ou est passé mon pop-corn ?! Stagiaire, au pied !
        Sam effectua un facepalm après avoir roulé des yeux. Comment avait-on pu avoir la décence de donner un micro à ce clown ? Allait-on vraiment profiter de sa voix et ses remarques pendant toute la durée de la rencontre.
        - Oh ! Oh ! Oh ! Les gradins se remplissent du côté du Réservoir ! Bandes de dégénérés de la Tourbière, je veux vous entendre !
        La foule s’exprima avec force, se levant et tapant des pieds, faisant trembler le stade jusque dans ses fondations. Sam réalisa alors… Qu’il était au milieu de cette foule. Sa place, son ticket, un aller-simple pour les enfers. Un fan d’Eisen en territoire ennemi. * Oh boy… *
    avatar
    Messages :

    131

    Localisation :

    Terra

    Métier :

    Lieutenant de police - brigade criminelle

    Code couleur :

    #b51e23

    Crédits :

    826

    Réputation :

    58

    Re: Mechabowl - ft. YezMessage par Yesenia Llullaillaco le Mer 24 Oct - 23:43
    Mechabowl
    Llullaillaco & Goodenough - Le stade de Mechabowl
    La saison de la moisson était le début des beaux jours, mais c'était également le synonyme du début de la saison de Mechabowl. C'était un sport, qui plaisait énormément à Yesenia – qui avait été initié par Ato – et depuis qu'elle avait commencé à bosser avec lui, chaque années il leur payer deux places. Une pour elle, et une pour lui.
    Chacun des matchs de la saison elle les avait vu en sa compagnie et c'était la première fois qu'elle allait en voir seul. Cela lui était tellement étrange, qu'elle avoir d'abord commander deux sièges, puis s'en était souvenue que son ami n'était plus. En voyant le prix du billet elle avait sourit, remarquant que maintenant que les billets valaient une petite fortune, tout du moins les premiers et derniers matchs de la saison. Yesenia ne remarquait que maintenant qu'Ato avait dépenser – au fil des années – une véritable petite fortune.

    Pendant qu'elle entendait Daddy Torgue – le présentateur – Yesenia marchait dans les gradins, à la recherche de sa place. Elle était en retard – en même temps c'était une galère de garer son jumper, dans se parking de fortune fait dans les champs de Black Oak – mais ce n'était pas un problème dans les matchs de mechabowl. Entre les chorégraphies des pompom-girls et autres spots publicitaires.
    Yesenia ne pouvait s'en empêcher de rouler des yeux en entendant ces réflexions misogynes – c'était la seule chose qui l'exaspérait de la part du présentateur –. Elle resserrait sa queue de cheval dans les escaliers, elle gênait quelques personnes pour pouvoir passer jusqu'à sa place. Sous son bras se trouvait une bouteille de soda Antiopéen, ainsi qu'une casquette aux couleurs des Sharks du Réservoir. De véritable requins sorti de la Goluire.

    En s'installant à sa place, elle n'avait pas remarqué son voisin, ce n'était que lorsqu'elle avait posé son couvre chef et rajuster la visière qu'elle avait remarquer cette dégaine qu'elle commençait à remarquer.
    « — C'est une blague. Goodenough ? »
    Du revers de la main, elle lui tapotait sur son épaule pour lui faire remarquer qu'elle était là. N'importe qui aurait du mal à comprendre intelligiblement une conversation dans tout se bruit qui faisait vibrer le stade.
    « — Qu'est-ce que tu fous là ? Tu devrais pas plutôt être de l'autre côté à soutenir les Hellfires d'Eisein ? Sarcastique. »
    On voyait à nouveau le présentateur se montrer sur l'écran avec son costume – si on peut appeler ça un costume au vu de l'absence de vêtements –.
    « — Ohoh ! Vous entendez ! Les Hellfires font rugir leurs moteurs dans leur fosse ! J'ai l'impression qu'ils veulent bouffer du requin ce soir ! Est-ce qu'on va les laisser faire ? Allez faites-vous entendre les dégénérés de la tourbières ! »
    D'un coup les bancs du côté du réservoir était vide. Tous les spectateurs c'étaient levé de leur siège pour huer à plein poumons les Hellfires et s'en prendre au côté d'Eisen. Yesenia en faisait de même.
    « — Bouuuh ! On va vous faire bouffer le gazon ! Allez en enfer bande de boucs puants ! »
    Yesenia criait les mains autour de la bouche pour donner de la puissance à sa voix.
    avatar
    Messages :

    62

    Localisation :

    Terra

    Métier :

    Chef de projet pour Andaman Dynamics - Représentant de l'Armée Terrianne à Scynthula Corporation

    Code couleur :

    #D2B48C

    Crédits :

    450

    Réputation :

    18

    Re: Mechabowl - ft. YezMessage par Sam Goodenough le Ven 26 Oct - 21:57
    Mechabowl
    S. Goodenough & Y. Llullaillaco - Hellfire
        Alors que son espace de sécurité se voyait compromit par la horde de supporters adverses, un archange insoupçonné vint à enfoncer le clou. Qui l’eut cru, c’était une tête connue répondant au doux nom de Llullaillaco. Une chose que le sourd avait oublié à son propos, c’était sa passion pour le sport et son équipe, rappelant à l’entourage le penchant de Sam pour les adversaires, sur le moment, il voulu se faire tout petit… Pour la peine, il répondit d’une grimace à la policière tout en évitant le regard assassin de la foule avoisinante.

        Sur le terrain, on pouvait apercevoir les équipes de cheerleading débarrasser le plancher pour faire place aux équipes. Le sol se mit à gronder, les poutres du stadium à vibrer. En grandes pompes, deux lignes de mechas firent irruption depuis les vestiaires, sous l’applaudissement du public, et les cris du commentateur.
        - Ils sont là !!!! NOS HEROS !!!!! ( Daddy Torgue s’empara de son micro et brailla comme un forcené. ) Regardez-moi comme c’est beau !!! Le Mechabowl : un sport de brutes joués par des gentlemen… mais aussi des femmes !!!!! Putain c’est vénère, il faut le rappeler, surtout pour les mysogines dans les gradins- hein comment ? dans la loge aussi ? AH AH AH AH AH !!!!! Sacré stagiaire !!!!! -retourne me faire un café toi-
        Les deux lignes de joueurs se séparaient, allant se répartir sur leur côté du terrain. La caméra du stade zooma dans un premier temps sur les énormes robots d’Eisen, principalement gris avec des bandes blanches. L’équipe se rassembla autour de leur capitaine, un mécha orné d’un bandana militaire, arborant le numéro 05.
        - Parlant de nana, voici la plus féroce de toutes !!! Un tonnerre d’applaudissement la clef de voute des Hellfire d’Eisen, j’ai nommé…. -Cléa Ceasar !!!!!!!!!
        Le public d’en face -d’où se trouvait Sam- explosa de joie, acclamant leur championne. Le sourd, de son côté, se permit un large sourire, puisqu’il avait aussi remarqué le numéro 21 sur le terrain. Ces deux joueurs étaient les têtes d’affiches du club d’Eisen. La première, Cléa, était connu comme une excellente tacticienne et spécialiste des passes fourbes allant contre les règles. Quant au second…
        - Mais regardez qui je vois ?! Le 21 !!!!!!! J-I-L-L F-A-M-A-S !!!!!!!!!!!! Il est là il est frais, le meilleur Wide Receiver de la compétition, et sans doute l’un des buteurs le plus talentueux. Notons que si le sélectionneur décide de les mettre sur le terrain dès le début, c’est qu’il y a à craindre de leurs adversaires.
        Sam fit la grimace au commentaire de Torgue :
        - Imbécile, lâcha-t-il dans sa barbe en pensant que personne ne l’entendrait, le Réservoir ne représente pas une menace. Jill est juste là pour les remettre à leur place. ( Il se risqua un coup d’œil à Yez. ) J’ai une tout autre idée de qui va déguster le gazon durant le match.

    avatar
    Messages :

    131

    Localisation :

    Terra

    Métier :

    Lieutenant de police - brigade criminelle

    Code couleur :

    #b51e23

    Crédits :

    826

    Réputation :

    58

    Re: Mechabowl - ft. YezMessage par Yesenia Llullaillaco le Sam 27 Oct - 0:16
    Mechabowl
    Llullaillaco & Goodenough - Le stade de Mechabowl
    Yesenia n'est pas sourde – même si la cacophonie de la foule rendait mal entendant – et encore moins aveugle. Dans son esprit encore envahit par un esprit sportif collectif, elle réagissait à l'entrée en scène des hellfires. Deux des plus important membre de l'équipe – dont une femme – étaient présentée de façon tonitruante par Daddy Torgue.
    Il est vrai que le réservoir n'avait pas de femme dans son équipe national, mais la division féminine – car il en existait une au réservoir – était capable de tenir la tête aux autres équipes masculine de la ligue.
    Au final, sa région n'avait pas à se sentir honteux par rapport à cette chose pratiquement insignifiante – et puis lorsque l'on voyait comment le présentateur était en rûte, ce n'était pas pire –. A l'instar de l’entièreté du gradin, Yesenia se mettait à huer l'arrivée de Jill Famas. Il était bon, mais il valait à peine l'un des plus grand joueur du réservoir, Matt Spellman – qui a son époque avait effectué un lancé de 300 pieds au botté de dégagement –.

    Le lieutenant de police observait l'ingénieur spatial pour voir s'il se mellait dans la foule de l'équipe adverse – de son point de vue – où s'il semblait être totalement hors de l'eau.
    « — Tu disais ? elle arque un sourcil et plante sa main sur sa hanche. Les sharks vont faire bouffer la poussière aux hellfires. Ton Jill Famas va même pas faire une demie mitant. sa langue claquait contre son palais. En revanche ! Ross Shikoa, sourire, il va vous faire mordre la poussière comme pas possible. »
    Au même moment de ses palabres, l'équipe des Sharks rentraient dans le terrain, avec à la sa tête Ross Shikoa le capitaine de l'équipe, qui comme à son habitude de grande gueule rentraient dans le petit jeu de Daddy Torgue.
    Dans leurs – beaux – méchas aux larges bandes bleus aux niveaux des avants bras et des jambes, sans parler de ses dessins de dents de requin dans leur dos. De véritables prédateurs qui rentraient sur le terrain.

    Les gardins du réservoir finissait par se taire, laissant leur pied claquer contre les lattes de bois et de métal qui se trouvaient sous leurs grosses godasses. Dans un bruit assourdissant – uniforme – ils en arrivaient à faire trembler la structure.
    « — Et voici qui rentre sur le terrain la terreur des mers.... BRONSON OTTO ! Vous avez vu la crevette que c'est ? A peine majeur est déjà dans l'équipe régionale ! On l'appelle le requin Mako, il paye pas de mine et pourtant c'est une fusée ! J'espère que les Hellfire sont prêt à courir contre son ombre, car il compte bien les coiffés au poteau. »
    Bronson Otto, un gamin qui a vécu toute sa vie près de la Goluire – du fleuve, là où il y de rares habitations – et qui avait apprit à courir le plus vite possible pour compenser sa petite taille et sa force amoidrit.
    Un gamin qui était à deux doigts de battre un record de vitesse sur le terrain, à peine dès le début de la saison. Le bruit des supportaires n'arrêtaient pas, ils scandaient son nom à l'unisson – ce qui pouvait faire peur pour un néophyte – et Yesenia en faisait de même.

    Farceur et agile comme il l'était, Bronson c'était lancé dans un numéro, sprintant à toute allure et contournant le mécha qui portait un bandana, et d'un mouvement contrôlé de la main, il l'attrapait et le brandissait en faisant un tour – raccourci – de terrain.
    Face à cette action Daddy se mettait en liesse et le gradin du réservoir était dans le même état d'euphorie.
    « — Tout sur de ne pas avoir miser sur la mauvaise équipe. clin d’œil. »
    avatar
    Messages :

    62

    Localisation :

    Terra

    Métier :

    Chef de projet pour Andaman Dynamics - Représentant de l'Armée Terrianne à Scynthula Corporation

    Code couleur :

    #D2B48C

    Crédits :

    450

    Réputation :

    18

    Re: Mechabowl - ft. YezMessage par Sam Goodenough le Lun 29 Oct - 20:53
    Mechabowl
    S. Goodenough & Y. Llullaillaco - Des débuts difficiles
        Le petit prodige de l’équipe d’en face faisait son intéressant, tel un moustique rôdant auprès de ses prochaines victimes. Il eut don d’agacer les Hellfires pour avoir dérobé avec finesse le bandeau de sa capitaine, qui lui fut rendu avant le début de la rencontre. Sam grinça des dents en assistant à cela, mais en subissant aussi les brimades de ce qu’il avait de plus en plus de mal à considérer comme une sympathique connaissance. Il se mura dans le silence, espérant une bonne action de son équipe pour avoir matière à rabaisser la fierté de Yesenia. Il fallait se montrer patient…

        Les capitaines des deux équipes se firent face, chacun dans leur mécha, aussi dégueulasse de boue l’un que l’autre, présentant de multiples éraflures. Il était de bon ton de conserver les usures de sa machine dans ce sport, afin de prouver ses performances et exercer un moyen de pression sur ses adversaires. Entre eux deux se présenta l’arbitre de la rencontre, dans son mécha lui aussi, néanmoins plus petit et plus agile, afin de surveillant plus efficacement la rencontre. C’est à la pièce qu’on décida du début de la rencontre, de qui fera le premier engagement. C’est à Eisen d’ouvrir le bal, la balle, énorme et renforcée, fut remise à son capitaine. Ici, on ne se saluait pas avant le match, pas une poignée de main, pas un regard, on voyait le terrain comme un champ de bataille. Aucune pitié au Méchabowl, on ne souffle qu’au dernier coup de sifflet…
        - Mesdames et Messieurs !!!!! Les équipes se mettent en place, le match ne va pas tarder à débuter ??!!! Si vous n’avez pas parié, il ne vous reste que quelques secondes !!!! ( Torgue brailla une nouvelle fois au micro, on entendit derrière le bruit d’une cagnotte, signe du pari du présentateur. ) Rien ne va plus, les jeux sont faits !!!! En attente du coup d’envoi !!!!
        Les joueurs au face à face, on entendit siffler les vérins hydrauliques des machines, le grincement des rouages et le claquement du métal au contact des mains d’aciers. La foule exprima son excitation par des rugissements bestiaux, reprenant en cœur le rythme imposé par les joueurs martelant le sol de leurs monstres d’acier. Sans vraiment le comprendre, mais aussi par effet de groupe, Sam se prit à taper du pied à son tour, frémissant dans l’attente du coup de sifflet.
        Cléa, la capitaine des Hellfires, sera le ballon ovale contre elle, son bras se leva. De ses doigts mécaniques, elle fit des signes, comprit seulement par ses joueurs. Un signe de l’équipe d’Eisen, militaires pour la plupart des joueurs, leur leader indiquait les stratégies qu’ils mettraient en place. Ce code changeait régulièrement, de façon à ne pas être tracé par leurs opposants. Cette énigme fascinait toujours autant les supporters. D’autant que cela signifiait une chose, le coup d’envoi, allait-
        *Sifflet*

        Le poing de Cléa se referma. La ligne de ses joueurs se compacta, formant un mur, il avança pour se fracasser contre la formation des Sharks. On appelait cela, un Wall Push, une technique assez reconnue, consistant à repousser la menace et faire progresser lentement mais surement le ballon le temps de décider une autre tactique. Contre toute attente, la colonne se figea.
        - Nom de Mécha-chien !!!!! Le Push ne fonctionne pas !!! Un mécha saute par-dessus la mêlée, c’est-
        Ou plutôt c’était, le fameux sprinteur, Bronson Otto, la perle rare du Réservoir. Il profita du ralentissement pour s’attaquer au porteur de balle. Cependant… Sa machine perdit l’équilibre en s’accrochant à l’un des joueurs d’Eisen, tombant au sol de façon assez lamentable.

        - Il est bien beau, votre prodige, ricana Sam d’un sourire carnassier

        Cléa se contenta de pouffer légèrement dans son cockpit devant la mésaventure de son adversaire. La leader refit un signe à son équipe, ordonnant une nouvelle tentative de Push. Là ici, sans succès…
        - Mais c’est quoi ce début de match digne d’un évènement de charité, c’est tout mou ça !!!!! Bouuuuh’ !!!!!
        Le public aussi commençait à trouver la prestation lamentable alors que la capitaine des Hellfires effectua une passe rapide et lobée sur sa droite, en direction de son receveur.
    Rappel de la voix de Sam
    1er tour :
        Mechabowl. Engagement Hellfire. Wall Push D1 ( pas de bonus ) : 71
        <> Mechabowl. (bonus blitz 20%) Mako passe derrière pour essayer d'attraper la balle : 100
        Mechabowl. Wall Push D2 ( pas de bonus ) : 71
        Mechabowl. Passe à l'aile droite. D3 ( bonus Tactique ) : 60
    avatar
    Messages :

    131

    Localisation :

    Terra

    Métier :

    Lieutenant de police - brigade criminelle

    Code couleur :

    #b51e23

    Crédits :

    826

    Réputation :

    58

    Re: Mechabowl - ft. YezMessage par Yesenia Llullaillaco le Mar 30 Oct - 20:29
    Mechabowl
    Llullaillaco & Goodenough - Le stade de Mechabowl
    Le match commençait doucement – trop – même pour Yesenia. Ce qui avait amené le lieutenant de police à se rasseoir sur sa place. Elle observait les deux équipes se faire face vainement, les wallpushs ne bougeait pas d'un iota. Et c'était sans parler de Mako qui c'était foiré totalement sur son action.
    « — C'est que le début. Il fait ça pour que l'équipe adverse ne fait pas attention à lui. Tac-ti-que. Yesenia détaché ses derniers mots. »
    La balle était lancé à l'ailier droit des Hellfires, ce qui laissait le champ libre à Ross Shikoa de marquer le joueur pour intercepter la lourde balle. Dans son action – in extremis –, il fait tomber le-dit objet au sol.
    « — Oh ! Qu'est-ce que je vois ! Le capitaine Ross qui fonce sur ce pauvre ailier... ET OUI ! La balle tombe au sol ! Alors bande de flan mou, bougez vous le cul pour la récupérer ! »
    Profitant de l'incompréhension générale, un des joueurs des Sharks s'élançait pour récupérer la balle. Il était suivit de près par son homologue des Hellfire.

    Les doigts mécaniques du mecha attrapait la balle à la barbe de l'équipe invité. Continuant à courir sur le fil, un joueur des hellfires plaquait avec violence le porteur. Serrant la balle contre sa poitrine, ses jambes semblaient pédaler dans le vide sur quelques mètres, avant de reprendre une course normale.
    « — Et c'est le numéro 8 des Sharks qui a récupéré la balle ! Est-ce que les hellfires vont essayé de le faire tomber au fond de l'océan ? Oh, oh ! Le numéro 4 arrive à le plaquer ! MAIS OUI ! Le 8 a gardé la balle et regardé, les autres requins le protège, une vrai bande de carnassier qui essaye de protéger la balle ! L'action commence doucement. ALLEZ LES HELLFIRE BOUGEZ VOUS LES MICHES ! »
    Comme le démontrait les paroles du présentateur, le reste de l'équipe formait comme un banc de requins qui nageaient ensemble. La formation n'était pas parfaite et laissé des fails. Mais pour l'instant l'équipe de Yesenia avait la balle.

    Contente, elle soutenait l'équipe en faisant aller de la voix.
    « — Belle tentative de plaquage, mais c'est pas suffisant ! »
    Le lieutenant de police jetait un coup d’œil au siège vide à côté de son voisin. Intrigué elle se posait des questions – surtout quand on voyait que toutes les places étaient prises –. D'un geste rapide elle s'humectait les lèvres, jetant des coups d’œil éparses sur le terrain – et ayant toujours du mal à le quitter des yeux – Yesenia posait une question.
    « — Votre fiancé vous a posé un lapin ? sourire sarcastique. »
    Tant qu'à passer du temps ensemble à regarder un match – et sans alcool –, autant en profiter pour apprendre à se connaître.
    2e tour :
    Ross Shikoa marque l'ailier pour intercepter la balle (bonus blitz) : 78.
    Tentative de récupérer la balle (attaque - pas de bonus) : 49
    > Le joueur des hellfires tente de bousculer avec violence le porteur (défense - pas de bonus) : 29
    >> Est-ce que le joueur garde la balle (réussite 75+) : 73
    L'équipe des sharks entoure son joueur pour le protéger (défense - pas de bonus) : 71
    avatar
    Messages :

    62

    Localisation :

    Terra

    Métier :

    Chef de projet pour Andaman Dynamics - Représentant de l'Armée Terrianne à Scynthula Corporation

    Code couleur :

    #D2B48C

    Crédits :

    450

    Réputation :

    18

    Re: Mechabowl - ft. YezMessage par Sam Goodenough le Mar 6 Nov - 16:03
    Mechabowl
    S. Goodenough & Y. Llullaillaco - Coude à coude
        Le match n’en était qu’à la fin de son premier quart temps, mais aucun pronostic n’envisageait un résultat aussi serré. Les deux équipes se disputaient encore un combat féroce avec un unique point d’écart, la résistance et la prouesse de l’équipe du Réservoir forçait le respect dans les rangs de supporters d’Eisen, y comprit Sam qui s’était tut d’admiration. Les Hellfires avaient beau repousser leurs adversaires dans leurs derniers retranchements, il y avait toujours ces actions individuelles de ces requins, trouvant une ouverture dans la défense. La capitaine Cléa demanda un arrêt de jeu pour une réunion stratégique, autorisé par les arbitres, permettant alors au public de souffler devant un score pareil, Dix points pour le Réservoir, onze pour Eisen, la tension est à son comble.
        Sam se retourna vers Yesenia, profitant de la pose pour décrypter la rencontre.
        - Je dois bien le reconnaitre, ils se défendent bien vos garçons. Pour sûr ma boss aurait aimé voir ça, c’est une férue de la compétition, qu’importe le domaine. ( L’homme s’étira lentement, appelant l’un des vendeurs plus loin. ) Un soda. ( Il eut un petit silence, puis se reprit. ) Deux.
        On lui servit les boissons en canettes, que l’ingénieur régla aussitôt avec sa puce bancaire. Il posa sa boisson près de lui, lança à la demoiselle supportrice de la concurrence la seconde boisson.
        - Je ne suis pas seul à avoir un siège vide à mes côtés, dois-je en conclure une absence imprévue ? Les jours de match se font pourtant à guichets fermés. ( Il prit une gorgée fraîche avant de continuer son analyse. ) Malgré son départ catastrophique, le petit Mako se débrouille bien. Cependant… Trop de précipitations, ses alliés n’arrivent pas à suivre, ça va lui jouer des tours.
        Dans son dos, on commença à le souffler, des supporters mécontents de sa critique lui firent savoir qu’il n’était pas le bienvenu de ce côté des gradins. Sam leur adressa un regard vide et indifférent, haussant les épaules, il ajouta :
        - Y’a que la vérité qui blesse.

        Le match reprit de plus bel avec le retour des équipes sur le terrain, on nota un changement de joueur chez les Hellfires, mais rien d’inquiétant du point de vu de l’ingénieur. Le numéro 03, sorti, avait reçu un sale coup plus tôt, l’hydraulique de son mécha n’avait pas dû apprécier, sa performance sur le terrain s’en était retrouvé affecté. Le sourd profita de la rentrée des joueurs pour inspecter leurs mécha, une fascination pour les machines qu’il ne saurait cacher. Un jour peut être son entreprise serait contacté pour développer les exosquelettes de demain. Lors de la pause, il avait pu remarquer les ingénieurs de Eisen apporter des réparations à certains joueurs, notamment le numéro 21, prit pour cible depuis le début de la rencontre. Cela avait passé inaperçu, mais on procéda à quelques ajustements sur le crantage des jambes du robots, le graissage supplémentaire apporté arracha un sourire à Sam.
        - Voila qui risque de devenir amusant, dit-il à Yesenia. La suite du match se fera au pied, les Hellfires ne veulent pas prendre de risque avec vos Sharks. Le prochain point, Jill le mettra, par un shoot entre les poteaux.
        Il faisait référence à ces barres gigantesque faisant office de goal à protéger d’une certaine manière. La grande différence au Mechabowl, en comparaison avec l’ancêtre de ce sport, s’était que les mécha permettaient au joueur de sauter assez haut pour intercepter une balle, à condition de prédire bien en avance la tentative de Field Goal. Sam sentait venir cette action, il ne serait pas surpris.
        Cléa donna de nouveau ses instructions à l’engagement, au coup de sifflet, elle lança férocement la balle à Jill. Une ligne droite, un boulet de canon, fermement réceptionné. L’équipe concentra sa défense autours du porteur qui progressa sur l’aile gauche du terrain. L’avance était rapide, mais une ouverture discrète et fugace se révéla, le prodige du Réservoir sauta sur l’occasion. D’un jeu de jambe habile, une maitrise insoupçonnée de son mécha, l’intercepteur brisa la barrière et fila en direction du numéro 21, en danger immédiat. Sam fit la grimace en voyant l’action, le commentateur Daddy Torgue se prépara à annoncer la perte du ballon au profit des Sharks. Mais la réaction éclair de Jill fut tout aussi surprenante, il lâcha la balle devant lui et balança sa jambe avec violence. Un shoot inattendu, qui prit de court Mako qui avait presque atteint sa cible.
        Il y eut un silence de mort, comme une suspension du temps pendant le voyage aérien de la balle. Tout semblait ralentit alors qu’en réalité elle fila comme l’éclair. La caméra peina à suivre le projectile, on entendit le résonnement puissant la barre des buts vibrer avec force. Field Goal. Le public explosa de joie devant l’action, qui risquait d’être retenue comme moment du match.
        - Oh putain de merde, nom d’un mécha ?! Vous avez vu ça ?!!!! Ah Ah Ah Ah !!!! On ne déconne pas avec Eisen, regardez-moi comment ils tirent la tronche en face. C’était couillu comme tir, et c’est passé, trois points pour les Hellfires !!!!!
        Dans les tribunes, Sam tirait la tronche lui aussi. Certes, il était content de voir son équipe marquer, mais il désapprouvait cette prise de risque insensée. Selon lui, Jill aurait du jeté la balle en touche pour un nouvel engagement, le pire aurait pu se produire si Mako avait intercepté le ballon.
        - Bon sang… Ce n’est pas passé loin…

    Rappel de la voix de Sam
    ¼ temps score. Réservoir 10 – 11 Eisen
    2ème tour :
        Mechabowl. D1 : Engagement Eisen. Passe en profondeur à l'aile gauche, pour le numéro 21. ( bonus tactique ): 40
        Mechabowl. D2 : Progression de l'ensemble de l'équipe. Support sur l'aile gauche. ( pas de bonus ) (attaque) : 36
         Mechabowl. (bonus blitz 20%) D3 : Mako essaye de passer à travers le mur pour arriver vers le numéro 21 : 26
        Mechabowl. D3 : Tentative de Field Goal par le numéro 21. ( bonus tactique )( malus précipitation )( malus joueur adverse )( réussite à 33 ) : 29
    avatar
    Messages :

    131

    Localisation :

    Terra

    Métier :

    Lieutenant de police - brigade criminelle

    Code couleur :

    #b51e23

    Crédits :

    826

    Réputation :

    58

    Re: Mechabowl - ft. YezMessage par Yesenia Llullaillaco le Mar 6 Nov - 20:44
    Mechabowl
    Llullaillaco & Goodenough - Le stade de Mechabowl
    Yesenia récupérait la canette qui était commandée par Goodenough, elle lui glissait un sourire amical. Elle attendait quelques instant pour éviter tout débordement à l'ouverture de la canette qui c'était retrouvée secouée à force de passer de main en main. Un remerciement pour le cadeaux bien mérité après un match si serrer entre les deux équipes.
    « — Un fantôme... Yesenia soupirait mélancoliquement. Ato aurait adoré regarder ce match... »
    Elle s'obligeait à garder les yeux ouverts pour assécher la larme qu'elle sentait venir pointer son nez sur ses canaux. Puis elle frotta ses yeux, remerciant le ciel que son maquillage était résistant – fort heureusement quand on sait qu'elle aimait marcher dans les rues sous la pluie, sans avoir à se soucier de ressembler à un panda –. Préférant se remettre à discuter du match plutôt que d'affaires personnelles, Yesenia regardait par dessus son épaule les autres supporters qui baragouiner dans toutes les langues de la galaxie et surtout en terrane des propos sur Eisen.
    C'était amusant de voir à quoi pouvait ressembler une poule dans la tanière de renards, sans risque pour sa vie, juste pour son honneur et son esprit.
    « — Je te l'ai dis, c'est que le début, laisse les se chauffer, tu vas voir... clin d'oeil. »

    Concentrée sur le match, elle suivait chacune des actions avec une tension dans les muscles et qui se lisent sur son visage. Plus les actions étaient rapprochée et risquée, plus elle se cramponnait à la canette, l'ouvrant et buvant le breuvage comme si on chercher à étendre une soif.
    En voyant le tir du numéro 21, Yesenia écrasait le métal de sa boisson, laissant le récipient se déformer sous la forme de ses doigts. Elle retenait sa respiration, tendue comme une corde de guitare, elle avait besoin d'une réponse, de savoir s'il avait réussit son tir ou non.
    Il avait tiré. Il avait marqué.
    Yesenia respirait à nouveau, dégoûtée de voir son équipe – spécialement Mako – raté de si peu se marquage qui aurait éviter de creuser l'écart. On sentait son désespoir qui émanait de son corps, comme du reste du gradin – tout du moins du côté du Réservoir, Eisen était en liaise tout comme le présentateur –.

    « — Hey ! Les Sharks réveillez-vous ! Je veux voir des tueurs, des monstres, des requins ! Pas de petits poissons rouges qui tournent en rond dans leur bocal. ALLEZ ON SE REMUE LES PUCES !! »
    Après le field goal réussit du numéro 21 des hellfires, c'était au tour de l'équipe des sharks, l'équipe à domicile qui devait engager. Yesenia s'imaginait un beau wall push, plus violent et mieux réussit que celui au tout début du match, mais ce n'était pas le cas.
    Le lanceur s'aventurer à une chandelle, et la balle partait si haut et au mauvais endroit. Directement dans le camp des hellfires.
    « — Vous êtes sérieux ?! Bougez-vous les fesses ! Allez Ross !! »
    Commençait-elle a supporter son équipe en antiopéen, Yesenia donnait des conseils à l'équipe sachant pertinemment que personne ne l'écouterait, mais c'était parfois des tics et des tocs qu'avaient les joueurs.

    La suite des actions étaient d'une logique imparable, l'équipe des hellfires retournait dans son camp, pour tenter de récupérer la balle. Inutilement. Ross Shikaa était déjà sur le coup, le brillant capitaine, qui était presque une légende au réservoir. Enfin il rentrait dans le match et c'était magnifique.
    Au nez et à la barbe de tous les défenseurs il récupérait la balle, comme si la chandelle n'avait pas raté et que tout était préprogrammé à l'avance.
    « — ROSS SHIKAA ! Mesdames et messieurs la star de l'équipe, ou plutôt devrais-je dire l'étoile dans la stratosphère, le capitaine des Sharks l'a fait ! Est-ce qu'il va tenter un touchdown et donner 6 points à son équipe ? »
    Il l'avait fait. Ross avait tenté de marquer un touchdown. Yesenia s'était levée, en silence, comme une majorité de supporter, écrasant totalement la canette de soda entre ses mains quand le ballon passait entre les deux poteaux.
    Touchdown réussit !
    Six points pour le réservoir, qui passait devant les hellfires, six point qui faisaient bondir de joie la supportrice sur place. La joie et le bonheur se lisait sur son visage, enfin une magnifique action. Une qui se marque dans les annales tant qu'elle était parfaite.
    « — Dios Miós ! Ross Shikaa si j'étais pas déjà amoureuse je te demanderais en mariage ! »

    Heureuse comme tout Yesenia se retournait vers Sam et le prenait dans ses bras, s'en fichant bien de tout. Elle était juste une supportrice contente qui partageait le moment avec son voisin comme beaucoup d'autre dans le stade.
    « — Herm... elle rougissait, et réajustait ses vêtements. Je vous l'avez dit. Pa-tien-ce. En attendant on mène. Qu'est-ce que vous dites de ça, mis à mal par Ross Shikaa le champion du Réservoir, toujours sur de supporter les Hellfires ? »
    4e tour :
    > Engagement une chandelle (attaque - pas de bonus) : 82.
    >> Tentative de récupération par les hellfires (défense - pas de bonus) : 99.
    > Récupération par Ross le capitaine (blitz - 25% bonus) : 13.
    > Ross le capitaine tente un touchdown (blitz - 25% bonus) : 1.
    Résultat du match pour l'instant :
    Hellfire : 14 - Shark : 16.
    avatar
    Messages :

    62

    Localisation :

    Terra

    Métier :

    Chef de projet pour Andaman Dynamics - Représentant de l'Armée Terrianne à Scynthula Corporation

    Code couleur :

    #D2B48C

    Crédits :

    450

    Réputation :

    18

    Re: Mechabowl - ft. YezMessage par Sam Goodenough le Sam 10 Nov - 22:16
    Mechabowl
    S. Goodenough & Y. Llullaillaco - Have a break
        Sam se laissait choir dans son siège quand il assista impuissant au rush de l’équipe adversaire, balayant toute la défense d’Eisen comme s’il n’en était rien. Même s’il n’avait pas été sourd, le choc psychologique qui en résultait lui aurait fait oublier l’explosion de joie des supporters autours de lui, notamment Yesenia qui bondissait sur place. L’ingénieur n’était pas le plus grand fan de Méchabowl, mais assister à un match en première loge faisait son effet, il en faisait l’amer expérience. Complètement abasourdi, il fut très surpris du contact de la policière qui, dans son euphorie, l’avait serré contre elle. Sam ne cacha pas sa surprise en sursautant légèrement, n’ayant pas envisagé ce genre de situation. La supportrice se reprit, excusant ses manières, expliquant l’engouement du Touchdown comme une excuse recevable. Pour répondre à son explication, le sourd bégaya légèrement, conservant in-extremis son flegme naturel :
        - Remarquable… On va dire ça… ( Il en rageait en fusillant du regard ce fameux Ross qui humiliait son équipe favorite. ) Ce n’est pas ça qui va nous arrêter, on en rediscutera au prochain coup de sifflet.

    Mi-Temps :   Réservoir 28 – 25 Eisen

        - Oh boy, ce n’est pas possible…
        Une humiliation pour Eisen qui débarrassait le terrain pour la pause, incapable de rattraper la cadence des Sharks et leurs joueurs sur-vitaminés. Autant dire que dans les gradins d’en face, on ne savait quoi penser, contrairement aux supporters à domiciles qui savaient plus où se mettre pour manifester leur bonne humeur. Sam resta sur son siège, la tête entre ses mains, en grommelant dans sa barbe mal rasée et naissante. Il se sentait bien seul dans cette foule, extrêmement seul. Heureusement, le commentateur était là pour rehausser le niveau avant la pause.
        - Un score surprenant, les Sharks s’imposent à domicile pour l’instant !!! De trois points, mais ça suffit. Séchez vos larmes, supporters d’Eisen, le match n’est pas terminé !!! Mais avant de nous absenter pour une petite demi-heure, nous allons passer à… LA MOTHERFUCKING KISS-CAM !!!!!! Et nos équipes de caméra n’ont pas chômé pendant la rencontre, et voici nos heureux gagnants, à l’écran !!!
        Au centre du stade, l’évitant à hauteur pour que tous puissent voir, l’image s’afficha. Dépité, Sam redressa la tête, par curiosité.

        Elle manqua de s’étouffer, recrachant une partie de son café sur le bureau avant d’exploser de rire sous les regards inquiets des investisseurs. La rouquine se pissa le nez pour tenter de freiner son manque de tact évident, devant elle se dressait un petit écran sur lequel elle suivait le match auquel elle n’avait pu se présenter. Seul réconfort du moment, son petit protéger qu’elle avait initialement invité faisait de la pub pour l’entreprise.
        - Oh mon jeune Goodenough, dans quelle merde tu t’es fourré. Krr krr.

        Son regard fut plus vitreux que jamais, son visage pâli presque à vu d’œil, du fond de son cœur, il réclamait qu’on l’abatte sur le champ pour éviter cette indignation. D’autant qu’à présent, son entourage l’avait repéré et retardé leur sorti des gradins juste pour moquer le baiser qu’il devrait délivrer. Daddy Torgue, dans toute sa grâce, se permit de commenter la situation, enfonçant encore plus profondément le clou dans le cercueil.
        - Une tête de déterré que nous avons là, hein gamin, ne fais pas la tronche voyons !!! Regarde à ta droite, elle est pas mal la poulette, non ? Ah ! Mais je sais pourquoi tu tire la gueule, tu supportes Eisen non ? Tu ne te sentirais pas un peu seul de ce côté ? Ah ah ah ! Paye ton hérésie, la demoiselle clame notre héros national Ross depuis tout à l’heure. On va bien rigoler, moi qui vous le dis !!!!
        A cette instant, les regards curieux à son égard se sont voulus plus moqueurs et assassins. Outre ça, l’ingénieur savait ce que l’on réservait aux idiots qui ne relevaient pas ce défi dans le Méchabowl. Une humiliation pire que la mort, qui te hantera toute ta vie. L’horreur. Sam devait se résoudre à mettre sa fierté de côté. Il se risqua à jeter un coup d’œil à Yesenia, qui devait se sentir tout aussi gênée…

    Rappel de la voix de Sam
    Mi-Temps score.    Réservoir 28 – 25 Eisen
    Kiss Cam~
    avatar
    Messages :

    131

    Localisation :

    Terra

    Métier :

    Lieutenant de police - brigade criminelle

    Code couleur :

    #b51e23

    Crédits :

    826

    Réputation :

    58

    Re: Mechabowl - ft. YezMessage par Yesenia Llullaillaco le Dim 11 Nov - 18:30
    Mechabowl
    Llullaillaco & Goodenough - Le stade de Mechabowl
    La mi temps était venue, les vendeurs en profitait pour refourguer leur camelote et dose de gras à chacun des supporter. Yesenia à l'habitude ne s'en privait pas – elle pouvait se le permettre vu son gabarit – et tout y passer, hog-dog, boisson alcoolisé ou non, sucrerie, part de pizza etc.
    Son habitude avait été mise à mal par une interruption dont à son habitude elle adorait regarder dans les gradins du stade ou bien même depuis un écran. Face à cette action dont elle n'attendait pas être prise pour cible, Yesenia restait les bras ballants.La Kiss Cam. Elle adorait se moquer des couples prit parfois inopinément et parfois elle les trouvait attendrissant. En revanche, jamais elle n'avait été prise pour cible au cours de ses dernières années – ce qui était compréhensible, lorsque l'on savait qu'elle y allait avec Ato et qu'elle ne partageait pas une relation intime dans le sens le entendu de la chose –.
    « — Hey Daddy Torgue, regarde ce qu'elle t'offre les poulettes du réservoir ! »
    A sa parole, elle offrait un geste qui allait de pair avec son idée, un doigt d'honneur fait à sa personne. Les femmes du réservoir et certaines dans les gradins d'Eisen l'applaudissait pour son geste, contente que l'on remette publiquement le côté graveleux du présentateur.

    Toutefois, elle savait qu'elle ferait mieux de répondre à la demande de la Kiss Cam, les paris au sein de l'équipe de police sur le mechabowl et cette fameuse caméra et les propres huées du stade, ruinerait la réputation au sein de sa ville.
    « — Prend le pas pour toi, mais ça ne me réjouis pas non plus, se retournait-elle, vers sa direction. »
    Sans un mot de plus, Yesenia s'approchait de la carrure carré qui caractérisait Sam, apposant ses mains sur ses épaules et s'approchait de son visage. Elle offrait, promptement et sans fioriture, à la foule en liasse ce qu'elle attendait, il y avait des sifflements et des applaudissements et d'autres qui en voulait plus.
    « — Holala ! Que de tensions entre les deux et beaucoup de mordant ! Mon grand fais gaffe à ce qu'elle met pas les dents la prochaine fois ! Daddy Torgue se bidonnait sur sa chaise de présentateur, Tu ferais mieux de la garder avec toi ! Tu dois pas t'ennuyer avec elle, clin d’œil. »
    Tout le long de l'action, elle n'avait pas fermer les yeux – puisqu'elle était non intime avec lui –, dans son cœur elle pensait toujours à Élias Kovacs, son ex qui devait certainement regarder le match. Elle serrait les poings, comprenant qu'elle risquait d'avoir enterrer tout ce qu'elle avait partager avec lui en un instant.
    « — Le commissariat du Réservoir salut les sharks ! héllait-elle.
    Que le stade salut nos camarades de la police ! »
    Il y avait autant d'applaudissement que  huement dans les gradins, heureux du travail de la police et d'autres – des malfrats pour la plupart – s'en méfiait de voir leur ennemi naturel dans le même stade qu'eux.

    Le match reprenait après cette pause tant mérité, les joueurs se trouvaient en face les uns en faces des autres pour commencer le troisième quart du match. Certains joueurs dans chacune des équipes avaient étés changés pour cause de blessure ou de mécha hors service – ce sport est bien violent il ne faut pas se cacher –.
    L'engagement revenait aux sharks du réservoir, et comme au tout début ils se lançaient dans un wallpush, qui durait encore et toujours, sans que l'une des deux équipes arrive à prendre le dessus. La frustration se sentait dans chacune des deux équipes et dans les gradins correspondants.
    « — NON MAIS C'EST PAS VRAI ! Les voilà encore entrain de dormir sur place pendant leur wallpush ! Ils doivent arrêter, l'une comme l'autre ces équipes sont NULLES pour cette tactique ! BOUHOU ! la foule imitait le présentateur, Est-ce qu'il y a quelqu'un qui va décider à ce bouger le cul […] OH OH ! Il y a du mouvement ! »
    Comme le démontrait les paroles de Daddy Torgue, les hellfires d'Eisen c'était lancé à effectuer une percé à travers ce mur qui ne rimait à rien. Une partie de l'équipe était tombé sous l'effet de l'action, tandis que le reste essayait de protéger la balle du mieux qu'elle pouvait.
    Aussi rapide que l'éclair, le quaterback lançait la balle à Mako, dans l'espoir que ce petit génie de la vitesse puisse filer et marquer un point.
    Assise sur son siège, Yesenia trépignait devant l'action qui ne faisait que commençait, les poings serrés et les talons frappant le sol.
    Regardant par dessus son épaule, elle voyait Sam et s'autorisa à faire une remarque sur le baiser qu'elle avait du donner devant les milliers de supporter, sans parler de ceux qui étaient derrière leur écran.
    « — Au fait, pour ce qui c'est passé. N'en parlons plus, d'accord ? »
    5e tour :
    > Engagement shark wallpush (attaque - pas de bonus) : 88.
    > Wallpush à nouveau (attaque - pas de bonus) : 89.
    >> Tentative pour percer le mur (attaque - pas de bonus) : 47.
    > Passe du quaterback à Mako (tactique - pas de bonus) : 10.
    Résultat du match pour l'instant :
    Hellfire : 25 - Shark : 28.
    avatar
    Messages :

    62

    Localisation :

    Terra

    Métier :

    Chef de projet pour Andaman Dynamics - Représentant de l'Armée Terrianne à Scynthula Corporation

    Code couleur :

    #D2B48C

    Crédits :

    450

    Réputation :

    18

    Re: Mechabowl - ft. YezMessage par Sam Goodenough le Mar 13 Nov - 23:18
    Mechabowl
    S. Goodenough & Y. Llullaillaco - Un jeu dangereux
        Pour sûr, la policière n’était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. L’ingénieur avait l’air bien pathétique à ne pas protester ouvertement contre ce présentateur aux idéaux des plus discutables. Mais Sam avait trop à perdre que de se laisser aller à la violence qu’il avait embrassé dans sa folle jeunesse. Cela ne paraissait peut-être pas, mais il était un homme respectable aujourd’hui, plus ou moins. Mais loin d’être accompli, ce qu’il ne dit pas à sa comparse de mauvaise fortune, et qu’il ne dirait surement jamais, c’était qu’elle lui arrachait de force son premier baiser. Une expérience des plus déroutante qu’il lui aurait été difficile d’apprécier avec tout ces yeux vicieux pointés sur eux. Sam joua le jeu jusqu’au bout de sa faible expérience, se laissant guider par sa cavalière de galoche. L’amour, une entité bien étrangère à cet homme sourd, de son adolescence mouvementée, il avait préféré faire parler des poings que de sa langue, un manque de pratique qu’avait surement dû ressentir Yesenia. Quand ce cinéma prit fin, il garda le silence tout autant qu’elle, devant le fait accompli. Il était mieux de conclure ainsi…

        Sans plus de cérémonie, le match put reprendre. C’est avec une certaine amertume que Sam jeta un coup d’œil au tableau des scores, les chiffres jouant en défaveur de son équipe fétiche. Les Hellfires devaient vite remonter la pente, espérant qu’ils montreraient encore plus les dents lors de cette seconde partie. Après tout, les joueurs d’Eisen avaient leur titre de première équipe du championnat à défendre. Le militaire n’éprouvait aucune haine envers l’équipe du Réservoir, pas plus pour ses joueurs, mais au plus profond de lui, il n’avait plus rien à voir avec cette ville, sinon sa famille présente sur place. Le bourbier que représentait ce ghetto n’avait pas laisser d’images agréables de son passé, loin de là, y repenser lui fit se mordre la lèvre inférieure, jusque se faire saigner. Un geste qu’il masqua furtivement de sa manche, absorbant le liquide coulant sur son menton, faisant comme si de rien n’était.
        Le spectacle qui lui fut donné alla au-delà de ses attentes, les adversaires avaient tenté de passer en force par la technique du mur. Rien ne bougea. Sam jugea que cela reflétait aussi bien la fatigue des machines comme le manque de coordination des Sharks, un domaine dans lequel les Hellfires avaient un net avantage. Pourtant, il restait le problème des individuels du Réservoir, comme ce fameux Ross qui reçu la balle à la suite d’une percée de ses opposants dans leur défense.

        Du coin de l’œil, Sam entrevu l’attention que lui porta sa voisine, bougeant les lèvres pour lui faire signifier son avis sur leur baisé de tout à l’heure. Complice, le sourd roula des yeux tout en cachant sa bouche saignante encore légèrement. Il grommela dans sa barbe d’un air compréhensif.
        - C’est le jeu…

        Sur le terrain cependant, tout s’enchaina à une vitesse folle. Si rapidement, de façon très brouillonne, la conclusion de ce chaos sportif manqua de s’achever sur un évènement dramatique qui fit bondir les supporters du Réservoir de leur siège, injuriant les gradins d’en face. Et à raison, les surprenantes pirouettes du mecha de Ross avait beau lui faire éviter les assauts de ses adversaires, la capitaine des Hellfires, Cléa Ceasar, parvint à se faufiler près de lui et subtiliser le ballon. Un geste crapuleux tout en finesse que l’agressé rattrapa d’un plaquage justement placé, reprenant possession de l’élément central du jeu. Ce qu’il ne vit pas arriver cependant, c’était la masse d’un intercepteur d’Eisen se jeter sur lui et le faucher littéralement avait une violence sans nom. Les deux robots s’étalèrent sur le gazon et faisant voler la terre, la faute fut sifflée immédiatement par l’arbitre. Les gradins explosèrent dans des envolés lyriques à l’encontre de leurs voisins d’en face. Avec une certaine inquiétude, Sam fixa les joueurs à terre, espérant que Ross, malgré son manque d’affection pour ce joueur, allait s’en sortir sans gros bobo. Le geste avait été brutal, même une cage d’acier ne protègerait son occupant d’un tel choc. Par chance, après intervention du personnel de sécurité sur le terrain, aucun des terran à bord ne souffrait de blessure. Un miracle. Le ballon quant à lui avait roulé plus loin, totalement négliger du reste des joueurs, préférant s’inquiété du sort de leurs compagnons.
        Le coup de sifflet, un carton fut distribué au joueur Hellfire, jaune. Fairplay, il ne fit aucune protestation, roulant des moulinets pour demander l’accélération du jeu et la remise rapide de la balle dans la surface de réparation. Eisen sortait le grand jeu, cette seconde moitié risquerait à coup sûr de se montrer plus intense.

    Rappel de la voix de Sam
    3ème tour :
        Mechabowl, D1 : Tentative de plaquage sur Mako ( attaque - no bonus ) : 70
        Mechabowl, D2 : Cléa fait plus subtile et tente de lui arracher le ballon des mains ( attaque - no bonus ) : 12
         Mechabowl, D3 : Ross tente un plaquage sur Cléa (blitz - 20% bonus) : 34
           Arbitrage balle : 3 Sharks
        Mechabowl, D4 : Gros rentre-dedans sur Ross, quit à faire une faute ( attaque - no bonus ) : 13
           Jet dégât sur Ross : 54
           Arbitrage balle : 2 personne

    avatar
    Messages :

    131

    Localisation :

    Terra

    Métier :

    Lieutenant de police - brigade criminelle

    Code couleur :

    #b51e23

    Crédits :

    826

    Réputation :

    58

    Mechabowl
    Llullaillaco & Goodenough - Le stade de Mechabowl
    Le match approchait de sa fin, cela se sentait partout. Les supporters derrières leurs écrans commençaient à vaquer à d'autres tâches ou zappait plus facilement sur d'autres chaînes. Ceux dans les gradins commençaient se remplir de conversation autre que celle sur le match. Les mecha des joueurs fumaient parfois du au temps de chauffe et aux coups sur les machines. Quant aux joueurs, c'étaient les plus atteint. Parfois certains d'entre eux était sur le terrains depuis si longtemps que leur front était devenu fumant dû à la différence de chaleur provoquer par la transpiration et l'air ambiante. Ce qui était fort compréhensible.
    Il ne restait plus qu'une quinzaine de minutes – environ – sur le match, et les sharks avaient mit à mal les hellfires, avec six points de différences. Au vu de la fatigue avoisinante et déjà de l'avancé du match – approchant presque quarante points point l'équipe à domicile – il était dur de croire qu'une remontée était possible. Malgré tout, Yesenia n'en démordait pas, elle faisait partie de ses supporters qui restait sur le quai vive jusqu'à ce que l'arbitre siffle le coup final et que le match se termine.
    Le lieutenant de police restait les yeux rivés sur le terrain observant l'un des derniers engagements. Le capitaine, Ross Shikoa, faisait une passe à Mako – le joueur le plus rapide de tout le terrain –. L'action était réussite de justesse, même si un membre de l'équipe adverse se tenait sur sur ses talons.

    « — Et c'est une passe faite pour Brosson Otto ! Est-ce qu'il va récupérer la balle ? temps de silence. Oh mais regardait qui est là ! C'est un membre des hellfires, il a réussit à attraper la balle avant que Mako puisse l'avoir ! Mais quel saut ! »
    A partir de là, la tension se lisait sur les visages de tout le monde. Yesenia serrait ses poings, tapant le sol avec son talon de botte. Elle provoquait une sorte de mouvement qui se répercuter sur les sièges à côté d'elle – s'il n'était pas bien fixé au sol, le plastique de son siège commencerait à se soulever tant qu'elle est agitée –.
    De ses yeux bleus, le lieutenant de police ne lâchait pas la balle d'une semelle. Pestant contre le joueur des hellfires qui l'avait récupéré. Ross avait essayé de plaquer le joueur, mais il était trop rapide – sans parler du dernier plaquage qu'il avait reçu d'une belle violence, c'était in-extremis qu'il s'en était sorti et que sa machine ne soit pas tombé en miette –. Yesenia aurait préféré que ça soit un joueur plus frais qui est tenté la manœuvre mais c'était trop tard maintenant.
    Bien entendu l'un des joueurs phares de l'équipe raté sa manœuvre. C'était normal, quand à la tentative de blocage, c'était fait en vain. Le joueur qui tenait la balle dans ses mains arrivait à avancer avec aise sur le terrain, ayant prit beaucoup trop d'avance.
    « — Est-ce qu'il va tenter le touchdown pour remonter et revenir à l'égalité... Daddy Torgue frappait sur son bureau de présentateur et des supporters l'imités »
    Ni une, ni deux, le joueur lançait sa balle qui arrivait entre les deux poteaux et les gradins d'Eisen était en liasse.

    « — ET C'EST UN TOUCHDOWN POUR LES HELLFIRES !!! »
    Si le match annonçait les sharks comme grand vainqueurs, ce n'était plus aussi sur maintenant.
    « — Non, non, non... »
    Yesenia marmonnait dans sa barbe, mécontente du résultat du match. Il ne fallait pas que les sharks abandonne aussi tôt, sinon tout serait perdu et au vu du prix pour le billet, le lieutenant de police espérait au moins une victoire de son équipe – même si au fond vu comment le match était redevenu serré elle était contente, même si elle le cachait –.
    Au final, les deux équipes étaient aux coudes à coudes. Avec trente-huit points pour chacun et plus beaucoup de minutes.
    7e tour :
    Résultat du match :
    Hellfire : 32 - Shark : 38.
    > Engagement passe de Ross à Mako (tactique - pas de bonus) : 48.
    >> Tentative d'interception (attaque - pas de bonus) : 1.
    > Tentative de plaquage (défense - pas de bonus) : 89.
    > Tentative d'isoler le joueur avec violence (tactique - pas de bonus) : 69.
    >>> Choix d'action : 2 ; le joueur sort rapidement de la situation.
    >> Tentative de marquage (touchdown) : 19.
    Résultat du match pour l'instant :
    Hellfire : 38 - Shark : 38.
    Contenu sponsorisé
    Re: Mechabowl - ft. YezMessage par Contenu sponsorisé